Florent Pagny, exilé fiscal au Portugal, est « invité à rester » par Bruno Le Maire, ministre de l’économie

Florent Pagny au Palais Nikaia de Nice en 2014. François Vignola

Le chanteur français s’est livré au Parisien sur les raisons de son départ de la France. Il a confié que ses justifications étaient « fiscales ». Sauf que ce départ tombe mal pour le gouvernement qui souhaite garder « ceux qui créent de la richesse ».

Cette fois, Florent Pagny a usé de sa liberté de parole.

Dans une interview accordée à nos confrères du Parisien, le chanteur français a révélé pourquoi il quitte la France pour le Portugal. « Ce sont pour de vraies raisons fiscales« , a-t-il précisé, sans langue de bois.

Le membre du jury de The Voice a semble-t-il mûrement réfléchi à son choix. Le Portugal est une destination qu’il est loin d’avoir choisi au hasard.

« Pas d’impôts sur l’héritage et sur la succession. Pas d’impôts sur la fortune, énumère-t-il. Je ne suis pas fortuné mais j’espère y arriver. Et pendant dix ans, pas d’impôts sur les royalties (les droits touchés par les artistes). Et donc beaucoup d’artistes se disent que ça peut valoir le coup« .

BRUNO LE MAIRE TENTE DE LE RETENIR

Cette décision rappelle celle de Gérard Depardieu avant lui, qui avait décidé d’aller en Belgique afin de payer moins d’impôts.

A l’époque, Jean-Marc Ayrault, Premier ministre alors, n’avait pas du tout apprécié le choix de l’acteur et l’avait fait savoir. « Je trouve ça assez minable de se mettre juste de l’autre côté de la frontière. Tout ça pour ne pas payer d’impôts« .

Cette fois, le gouvernement n’a pas du tout le même discours. Bruno le Maire, ministre de l’économie et récent adhérent d’En Marche, a tenu à retenir l’artiste dans l’hexagone.

Il l’a invité « à rester en France » car « nous avons besoin de tous les talents« , a-t-il justifié. « Nous avons un projet de loi finances pour 2018 qui vise justement à ce que tous ceux qui créent en France, qui créent des richesses, qui créent de l’emploi également, puissent être incités à rester« , a-t-il précisé.

A New-York la semaine dernière, Emmanuel Macron avait également appelé de ses vœux le retour des exilés fiscaux français « Revenez, irriguez, l’esprit de conquête souffle à nouveau« .

Suffisant pour que Florent Pagny continue de payer ses impôts sur le territoire?

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*